Etymologiquement parlant, une activité est l’état de celui qui est actif, qui agit. C’est l’inverse de l’inactivité, du repos.

Nous allons donc nous intéresser au type d’activité que l’on peut faire durant les grandes vacances, en juillet et août.

 

 

2018 est une année particulière. Des nouvelles tendances sociétaires voient le jour et influence les habitudes des français et en particulier des franciliens.

Les gens tendent vers une vie plus saine tant au travers de ce qu’ils mangent que dans leur manière de consommer ou encore dans le choix de leur destination et lieu de vie.

 

Pour l’été 2018, nous vous proposons donc des activités en accord avec ces principes actuels.

 

A la découverte du monde

Découvrez le monde, les richesses que regorgent nos régions, la diversité des paysages. En forêt, sur le littoral, en montagne, dans les marrais, dans les vestiges des sociétés passées, en plaine… les sites où l’on peut pratiquer la randonnée pédestre ou à vélo et VTT sont nombreux. Les pistes cyclables sont notamment très florissante. Depuis ces cinq dernières années, l’installation de pistes de vélo fait partie intégrante du développement des territoires. La rando est une activité idéale et gratuite pour passer un moment agréable avec ses proches, à l’abri du soleil, le plus souvent.

 

A la découverte de son propre corps

Les activités qui suivent peuvent se pratiquer quotidiennement, tout au long de l’année. Cependant, des sessions estivales sont mises en place spécialement pour ceux qui veulent s’initier à ces pratiques qui permettent de se faire du bien. Le yoga, la méditation, le pilate sont autant d’activités qui consistent à s’harmoniser avec la nature, avec son propre corps et avec le moment présent. Il faut se renseigner auprès des bases de loisirs, des parcs naturels, des spas ou tout simplement auprès des offices de tourisme pour savoir où et quand trouver ces sessions d’été.

 

 

Sport et nature

Parce que dans le mot activité on entend s’activer, les idées de sorties qui vont suivre allient sport et nature. La plus connue et familière de toutes est sans doute l’accrobranche. Ce sport est une véritable immersion dans la nature (dans la forêt ou dans la montagne) qui permet d’évoluer en autonomie à plusieurs mètres du sol. Il y en a des centaines en France. Rien qu’en Seine-et-Marne on en compte une dizaine. Mais à présent, de nombreux autres activités du même type sont démocratisés : grimpe, géocoaching, via ferrata, spéléologie, canyoning, rafting, canoë, parapente, saut à l’élastique, parachute, le surf…

 

« Manger mieux, bougez plus »

Enfin, parce que l’on cherche de plus en plus à manger mieux et à avoir une nouvelle appréhension de ce que l’on consomme, de nouvelles pratiques pour ne pas dire activités se rependent. Dorénavant, il n’y a plus que la pêche qui se pratique en famille. Il y a aussi les cueillettes, la pêche à pied, les cours de jardinage. On peut également en campagne s’initier à la transhumance (randonnée avec les vaches, moutons ou encore avec des ânes).

L.M.