« Aujourd’hui c’est mon anniversaire. Il nous faut une petite heure pour arriver jusqu’au parc depuis Paris. J’arrive aux alentours de 10h30. Nous sommes un groupe de 8 personnes. Nous garons nos véhicules et nous dirigeons vers le chalet d’accueil pour régler nos billets. Nous optons pour le pass parc qui nous permet de faire toutes les activités du parc. Sachant que nous avons prévu de passer la journée ici, autant profiter à fond des différentes activités. Je dépose mes affaires dans les casiers prévus à cet effet et c’est parti… Nous commençons par une partie d’Archery Battle. Nous enfilons la visière de sécurité et allons nous entraîner sur les stands de tir. Après avoir pris le matériel en main, la battle d’Archery démarre.

Il est déjà 12h. On commande chacun une boisson pour reprendre de l’énergie et on décide ensuite de faire une partie de laser-game dans la forteresse de paille.  C’est encore mon équipe qui sort victorieuse. Nous tenterons peut-être une partie en forêt par la suite.Il faudra rééquilibrer tout ça pour les prochains matchs. Déjà 13h il est plus que temps de déguster notre pique-nique (et mon gâteau d’anniversaire) à l’ombre des arbres. Le barbecue est génial, nous y penserons à notre prochaine visite…

Il est 14h, il est temps de s’harnacher pour monter dans les arbres. Les parcours sont très originaux et surtout on s’y sent en sécurité. En effet, tous les parcours sont équipés d’une ligne de vie continue qui rend impossible de décrocher son mousqueton et donc de tomber. Il s’appelle mousqueton zaza, on a été pris d’un fou rire lorsque le moniteur nous a expliqué son fonctionnement. Notre parcours préféré, le DUO ! Tous les ateliers se font à 2, on a vraiment beaucoup beaucoup rigolé. On s’en souviendra. Je n’ai pas osé le saut en chute libre de 12m mais 4 de mes amis l’ont fait et ont adoré. On termine la journée par une partie de Bubble foot, sur les conseils de l’équipe du parc. On comprend mieux pourquoi après la partie. Ça nous a véritablement achevés. On repart à Paris plein de souvenirs et de courbatures… »

Sébastien